Toute l’histoire de la carte postale

person Posté par: Agence Sophie Pierre list Dans: Découvrir - Le magazine Le: favorite Hit: 157

On oublie trop souvent que pour bon nombre de foyers, avant la généralisation du téléphone, la carte postale fut un moyen de communication majeur. Aujourd’hui, elle est un formidable témoignage des us et coutumes d’une époque avec ses modes vestimentaires, ses métiers… Mais également ses paysages et villages aux accents surannés de France et d’ailleurs. Zoom sur cette missive dont le lyrisme émoustille notre créativité.
Texte et photos : Agence Sophie Pierre


A la question de la date de naissance de la carte postale, les cœurs s’emballent et les discussions s’animent. Disons qu’officiellement la carte postale est née le 1er octobre 1869 en Autriche-Hongrie. Et ce, grâce à la faculté de persuasion devant l’administration postale austro-hongroise de l’économiste Emanuel Herrmann reprenant l’idée du conseiller d’État prussien Heinrich von Stephan émise, quatre ans plus tôt. En France, si la Société de secours aux blessés militaires des armées de terre et de mer - l’ancêtre de la Croix-Rouge - encourage pendant la guerre franco-prussienne les blessés et les assiégés de Strasbourg à communiquer par ce biais avec leurs familles (les timbres sont prussiens), ce n’est que par la loi de finances du 20 décembre 1872 que son usage est officialisé dans notre pays, avec un prix fixé à 10 centimes pour une carte locale et 15 centimes de bureau à bureau. L’autorisation de mise en vente est fixée au 15 janvier 1873.


Les cartes précurseurs

A partir de cette date, ces cartes postales dites précurseurs arborent pour seule illustration une frise de 4 mm d’épaisseur sertissant l’espace réservé au destinataire. Déjà la publicité y fait une timide apparition. Il faut attendre 1875 et la fin du monopole de l’Administration des Postes pour que les commerçants et les imprimeurs s’en emparent définitivement. Désormais par ce décret du 26 octobre 1875, la fabrication des cartes postales est codifiée. Tant par son format (12 x 8 cm), son poids (entre 2 et 5 grammes), que sa présentation. Au recto, figure l'adresse du destinataire et au verso, l'illustration et la correspondance. En 1904, elle se rapproche encore davantage de ce que l’on connaît aujourd’hui. A savoir que le recto, élaboré en papier de chiffon blanc, est dédié à l’illustration, quand le verso est consacré à la correspondance et à l’adresse.


1891 : naissance de la carte photographique

Il est vrai que depuis 1891, nombre d’entre elles sont illustrées par des photographies, prenant la moitié du verso. Si elles vont ainsi pouvoir s’exprimer sur la totalité du verso, il est important de rappeler que la paternité de la carte photographique est attribuée à Dominique Piazza. Cette nouvelle forme rencontre un véritable succès. Il faut dire que mis à part les images religieuses, l’image était encore sous-représentée à la fin du XIXe siècle. Portée par l’expansion de la technique d’impression en phototypie, des familles d’imprimeurs se bâtissent un nom dans la carte postale. A l’instar des frères Labouche à Toulouse qui ont mis en carte une grande partie de l’Occitanie. Définitivement arrêtée en 1950, l’activité des Labouche qui avait débuté par des affiches en 1848 avec leur père Hector, graveur-lithographe, permet aujourd’hui de se replonger dans l’histoire de cette grande région diversifiée au travers des milliers de vues capturées.

Voir notre diaporama photos :


Des instants de vie, des lieux touristiques…

D’autres noms ont fait rayonner la carte photo comme Neurdein Frères, devenu ND ou ND Phot. Etienne Neurdein ou encore Lévy Frères, avec lequel il fusionne en 1922. A Nancy, citons Albert Bergeret qui fut l’un des plus prolifiques éditeur de cartes. Quel que soit l’auteur, toutes reflètent des instants de vie quotidienne, des chemins de fer ou encore des lieux incontournables.
A juste titre, puisque la carte postale profite de l’essor du tourisme. Si les hôtels élaborent des cartes postales comme moyens de communication, les récits de voyage sur ce support cartonné commencent à devenir une mode.

1914 : l’âge d’or

Bien que la France se soit progressivement alphabétisée dans le sillage de Ferry et que la carte postale se décline désormais en couleur, elle amorce son déclin dès le début de la Première Guerre mondiale avec l’arrivée de procédés de télécommunications. Les années 70 ont redonné un second souffle à la carte postale. Si depuis 1950, elle adopte le format 10,5x15 cm, elle affiche plusieurs photos. Dans les rayonnages des libraires, les cartes pour tous les événements de la vie se multiplient avec créativité. Si dès ses débuts elle a suscité des collections auprès de passionnés, elle fédère autour d’elle aussi bien des collectionneurs, des nostalgiques que des créatifs qui y voient matière à faire des créations. Certains recherchent le village de leur enfance, d’autres l’illustration de leur métier aux temps anciens. Qu’importe, la carte postale cartonne pour le plaisir des yeux.


Quelques illustrateurs de renom

Des illustrateurs ont également forgé la destinée de la carte postale. Les reproductions d’affiches publicitaires de Alfons Mucha émaillent les cartes postales. Mais l’on peut citer entre autres : Germaine Bouret et ses dessins enfantins, Auguste Roubille, Francisque Poulbot et ses titis de Montmartre, Roger Bréval ou encore Abel Faivre.


Collectionner des cartes postales originales

Quand on parle carte postale, on pense à ce support cartonné qui reçoit mots doux ou douces pensées. C’est oublier trop vite, qu’elle a pris bien d’autres atours. En celluloïd, gaufré, à systèmes, ces cartes ne manquent pas de fantaisie. Parmi les moins connues, les cartes tissées des années 1900 surprennent par leur qualité d’ouvrage effectué à partir de métiers à tisser. Elles reproduisaient avec force de détails des photographies.


Le saviez-vous ?

Si différents procédés d’impression ont participé à l’histoire de la carte postale (phototypie, héliotypie, héliogravure, bromotypie ou encore oranotypie) avant la généralisation de l’offset en 1960, les cartes anciennes présentent des papiers différents. Avec certaines des dos de couleur verte. Leur date d’apparition s’échelonne entre 1914 et 1920 en fonction des éditeurs.


Nos idées créatives

Amoureux de la carte postale, Mon dimanche de chine a fait appel au talent d’Isabelle Schwartz (Les petits mots d’i./ photos Marc Schwartz)) pour vous concocter des idées créatives autour de la carte postale. Dans notre rubrique Relooker, retrouvez nos deux tutos :


Réaliser un vase avec boîte de conserve et carte postale


Carte de vœux au fuseau

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire