La petite histoire des bocaux Le Parfait

person Posté par: Éditions Sophie PIERRE list Dans: Découvrir - Le magazine Le: favorite Hit: 256

A l’heure où fleurit la saison des conserves et autres confitures, quoi de mieux que de se replonger dans la saga Le Parfait. Vous savez ce fameux bocal à l’indéfinissable charme qui inspire aussi bien les cuisinières que les adeptes du DIY. Texte Sophie Pierre - Photos Le Parfait - Publication Editions Sophie Pierre

Impossible de se tromper puisque son nom est inscrit dessus. Reconnaissable par sa rondelle orange, Le Parfait c’est un bocal vieux de 90 ans. Dernier représentant français de la conserve en verre, Le Parfait a résisté aux affres du temps sans prendre une ride. Son secret ? Un dynamisme visible sur Internet via son site web qui regorge de recettes en tous genres. Incontournable de la conserve fait maison, Le Parfait est apparu dans les années 30. A cette époque, la conserverie en verre se structure. Il faut dire que depuis les années 1900, nombre de vignobles possèdent leurs propres verriers pour fabriquer leurs bouteilles. De la fabrication de contenants pour le vin, le champagne ou la bière, aux bocaux, il n’y a qu’un pas que certains d’entre eux franchissent. Si Le Parfait naît sans surprise à Reims au sein des Verreries Mécaniques Champenoises (VMC), d’autres marques françaises font également rayonner la conserve en verre, à l’instar de Triomphe, Le Pratique ou encore Le Meilleur.

Trente ans avant l’invention du frigo, le bocal répond à un objectif de santé publique : la conservation des aliments. Pour le comprendre, il suffit de se replonger dans les manuels scolaires qui enseignent aux enfants comment faire. Avec l’arrivée du fameux Frigidaire, du congélateur, puis de l’alimentation toute faite, la conserverie en verre a connu dès les années 70 une baisse d’affection du public. Mais c’était sans compter, sur le retour en force de la cuisine et du manger sain qui ont redonné dans les années 2000 ses lettres de noblesse à ce bocal, absolument Parfait pour une consommation raisonnée. L'allié des économies et de l’anti-gaspi.

Le saviez-vous ?

Pour fabriquer un bocal en verre, sept étapes sont nécessaires. La première d'entre elles étant la fonte du sable à 1 400°C.

Un peu d'histoire

La conserve alimentaire est issue de l'appertisation. Une méthode de conditionnement que l'on doit à Nicolas Appert. En 1795, ce confiseur parisien a révolutionné la conservation des aliments en inventant le procédé de conservation des aliments par stérilisation à la chaleur dans des récipients hermétiquement clos. Si l'on peut parler de révolution, c'est que jusque-là la conservation se faisait par salage, fumage et autres utilisations d'alcool ou de sucre aussi aléatoires que coûteux.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire